Citizen Light

Parlons-en! elle vit dans son mobil-home A cause des ondes

Contrainte de vivre dans une caravane « A cause des ondes »

Contrainte de vivre dans une caravane A cause des ondes

(N°8) « Parlons-en ! » avec Danièle Bovin

« Les gens ne sont pas informés de ce qui se passe avec leur téléphone »

Tachycardie, maux de tête, saignements, cloque dans les yeux, insomnies… Elle est atteinte du syndrome de Sicem, le Syndrome d’Intolérance aux Champs Electro-Magnétiques. Elle a du être mise en invalidité.

            Danièle Bovin travaillait pour la mairie de Lanester, en Bretagne en tant qu’animatrice. Agée de 64 ans, cette femme vit une situation douloureuse depuis plusieurs années. Victime des ondes,(wifi, Courant Porteur en Ligne, téléphone portables etc), déclarée électrosensible par un médecin en 2017, elle a été contrainte de mettre fin à son travail. « Quand je suis dans un environnement sans ondes, explique-t-elle, je vais bien. Je fais du jardinage, je vais à la piscine, je vais du vélo ».

            Parce qu’il lui a été nécessaire de « fuir les ondes », Danièle Bovin vit dans un mobil-home après avoir vécu dans une caravane durant près de 2 ans, sur une place publique.

                        « Les gens ne sont pas informés de ce qui se passe avec leur téléphone »

 

« Je ne suis coupable de rien, je suis victime », explique t-elle dans un entretien qu’elle nous a accordé. « J’ai un handicap qui est reconnu. Il existe la loi Dalo. L’Etat devrait me fournir un logement qui tienne compte de mon handicap ».