La mort du « dernier » pape ?

La mort du « dernier » pape ?

Benoit XVI vient de mourir. Il avait 95 ans. « Officiellement », il était devenu le premier pape, en 6 siècles, a démissionner de sa charge de chef de l’Église catholique et romaine. Grégoire XII l’avait fait avant lui, en 1415. La démission, en février 2013, de l’ancien « Cardinal Ratzinger » à la tête de l’Église avait provoqué un certain émoi dans le monde, émoi renforcé par une photo qui avait fait le tour du monde : la basilique Saint-Pierre de Rome frappée par la foudre … 20 minutes après l’annonce de la démission de Benoit XVI. Benoit XVI aura marqué son pontificat par l’image d’un pape « conservateur », fidèle à la Tradition bi-millénaire de l’Église, même s’il participa activement aux conclusions du Concile Vatican qui bouleversa l’ensemble de l’Église Catholique dans le monde. Entre 1962 et 1965 en effet, beaucoup de Prélats avaient interpelé le pape Paul VI à l’époque contre la « révolution dangereuse dans l’Église » qui était entrain de s’opérer. Parmi les décisions majeures prises par Benoit XVI lors de son Pontificat, il y eut la levée, le 21 janvier 2009, des excommunications qui pesaient sur les quatre évêques de la Fraternité Saint Pie X. Certains estiment qu’avec la mort de Benoit XVI, une prophétie s’achève, la prophétie de Saint Malachie. La mort du 112è pape de l’Église catholique, serait, d’après la prophétie, la mort du dernier pape avant le début de bouleversements majeurs…