Vincent Cassel dénonce l’image déformée de la masculinité vendue par les films d’action hollywoodiens