LE PORTRAIT DE LA RENTRÉE : SIMON BERNARD « Recyclez les idées, pour arrêter de plastifier les océans… » PLASTIC ODYSSEY

UNE INTERVIEW EXCLUSIVE CITIZEN-LIGHT DE SIMON BERNARD CO-FONDATEUR ET PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION et du navire PLASTIC ODYSSEY

Simon a ses filets bien garni, non pas de fruits de la mer mais des poubelles de l’homme. Ce jeune trentenaire depuis trois ans. Parcours les mers et les océans. Pour aller sur tous les continents, sensibiliser les populations à l’arrêt du plastique qui asphyxie notre dernier réservoir vital: la mer . son combat porte un nom: Un navire étendard avec à son bord, des scientifiques, des experts et même un labo de recyclage mais attention recycler du plastique pour du plastique est une impasse faut juste arrêter de produire ce qui nous détruit.

NOTRE RÊVE

Permettre à des gens
de gagner leur vie
grâce aux déchets qui
envahissent les villes.

« Lors d’une escale à Dakar en
2016, j’ai été frappé par la
pollution des villes par le
plastique mais aussi par
l’ingéniosité et la culture de la
récup omniprésente. Je me suis
dit que si les technologies de
recyclage du plastique,
aujourd’hui réservées à
quelques spécialistes, pouvaient
être démocratisées, non
seulement la pollution
disparaîtrait mais des milliers
d’emplois seraient créés. »
Simon, Chief Executive Officer

Notre approche :
Agir à terre, avant que les déchets
ne soient déversés dans l’Océan.

Comment ?
De deux façons : « nettoyer le passé » en favorisant le
recyclage du plastique qui a été produit et « construire le
monde d’après » en réduisant la production de déchets
plastiques.

La mission
Identifier là où existent les innovations simples à mettre
en œuvre et peu coûteuses, les améliorer et les diffuser
en open-source afin de les développer partout où cela est
possible dans le Monde.

Le levier
Faire du déchet une opportunité. Inventer des modèles
économiques d’entrepreneuriat social afin de créer de la
valeur et des emplois tout en dépolluant

Un navire ambassadeur de la lutte contre la pollution plastique

Bateau laboratoire

Le Plastic Odyssey est un bateau d’exploration scientifique de 40 mètres. Ancien navire d’océanographie, il a été transformé en laboratoire de la lutte contre la pollution plastique et embarquera à son bord un petit centre de recyclage mobile expérimental ainsi qu’un espace mobile pour mener des expérimentations à terre avec les habitants à chaque escale.

Mobilité douce

Le Plastic Odyssey est un ancien navire océanographique qui navigue depuis les années 70 à qui nous avons donné une seconde vie. Equipé de deux petits moteurs équivalents à ceux d’un camion (500cv), il sillonne le monde à faible vitesse (8 noeuds) pour réduire au minimum son impact direct.

Cap sur les zones les plus touchées par la pollution plastique

Plastic Odyssey lance une mission d’exploration dans les zones les plus touchées par la pollution plastique. L’objectif ? Trouver des solutions pour lutter contre la pollution plastique et tester de nouveaux modèles, à petite échelle, pour ensuite les répliquer sur d’autres territoires. 3 continents, 30 villes – et autant de solutions testées et partagées avec le monde entier.

P.B/L.C

CITIZEN-LIGHT

Nos réseaux sociaux

Articles récents

Actualités

POINT DE VUE : L’état de droit n’existe plus.

L’indigence intellectuelle des propagandistes politico-médiatiques. Plus « l’élite politico-médiatique » est corrompue, dépravée et pervertie, plus la société s’écroule et plus la majorité de la population s’enfonce dans une indifférence malsaine. Le