Les « fichiers twitter » confirment la désinformation

Un nouveau scandale éclate aux États-Unis. On pouvait se douter que le rachat de Twitter par le milliardaire Elon Musk allait réserver quelques surprises. En voici une. Le journaliste américain David Zweig rapporte, après avoir eu connaissance d’une quarantaine de tweets diffusés par le nouveau patron de twitter, que « le gouvernement américain a fait pression sur Twitter et d’autres plateformes de médias sociaux pour qu’ils mettent en avant certains contenus et suppriment d’autres contenus sur Covid-19 ». Étaient visés, les « opposants à la vaccination ». Une véritable chasse aux sorcières explique le journaliste. Lorsque l’administration Biden a pris le pouvoir, explique David Zweig, l’une de ses premières demandes de réunion avec les dirigeants de Twitter portait sur Covid et en particulier sur les opposants aux vaccins. « L’équipe de M. Biden était « très en colère » que Twitter n’ait pas été plus agressif dans la suppression des comptes. Ils voulaient que Twitter en supprime beaucoup plus ».

Nos réseaux sociaux

Dépêche d'actualité Citizen Light

Nos réseaux sociaux

Plus d'articles

Articles récents

POINT DE VUE : L’état de droit n’existe plus.

L’indigence intellectuelle des propagandistes politico-médiatiques. Plus « l’élite politico-médiatique » est corrompue, dépravée et pervertie, plus la société s’écroule et plus la majorité de la population s’enfonce dans une indifférence malsaine. Le