Après l’Ukraine… une nouvelle guerre dans les Balkans ?

La situation est tendue entre le Kosovo et la Serbie. Pristina, la capitale du Kosovo vient d’interdire les véhicules serbes de pénétrer sur son territoire. En réponse à cette opération, les serbes bloquent les passagers frontaliers depuis plusieurs jours. Au début de la semaine, une unité de police spéciale kosovare a été envoyé sur les lieux, faisant encore augmenter les tensions. Aleksandar Vucic, le président serbe a ordonné à son armée « d’être au plus niveau de vigilance au combat, c’est à dire au niveau de préparation à l’utilisation de la force armée ». 5000 hommes ont été envoyés à la frontière. Entre les deux régions, la situation est très confuse. Il semble que cette fermeture de la frontière est intervenue à la suite de l’arrestation d’un ex officier de la police kosovare d’origine serbe. Le Kosovo a pris son indépendance lors d’une déclaration le 17 février 2008, indépendance contestée par la Serbie. Ce pays considère le Kosovo comme une province autonome. Un quart de la population est serbe et controlée par des serbes « kosovares ». Il y a quelques heures, une équipe de la télévision Klan Kosova basée,à Pristina a été agressée. Qui pourrait avoir intérêt à raviver une guerre dans les Balkans ?

Nos réseaux sociaux

Dépêche d'actualité Citizen Light

Nos réseaux sociaux

Plus d'articles

Articles récents