Vaccin Covid 19 et caillots sanguins, plusieurs lien établis dès le début

Les informations sortent seulement maintenant. La FDA – Food and Drug Administration, agence américaine publique des denrées alimentaires et des médicaments – avait admis, dès le printemps 2022, qu’il existait un lien entre le vaccin contre le covid-19 et la formation de caillots sanguins. Cette étude menée conjointement par la FDA et le Département d’économie de l’Université de Stanford appelée « Surveillance de la sécurité des vaccins COVID-19 chez les personnes âgées de 65 ans et plus » révélait que l’injection du vaccin provoquait une coagulation du sang chez les personnes âgées. Cette étude a été publiée dans la revue « vaccine ».
A ces informations il faut ajouter que dès le mois d’avril 2022, le NIH – National Center for Biotechnology Information – affirmait qu’il existait de nombreux effets secondaires : maux de tête, poitrine dans l’abdomen, fatigue, malaise, fièvre… Le NIH révélait un lien entre le vaccin et le syndrome de Guillain-Barré, « une maladie auto-immune caractérisée par une lésion nerveuse… » (dysfonctionnement autonome paralysie des muscles respiratoires).
Enfin, au mois d’avril 2022, un rapport avait réalisé par le CTIAP – le Centre Territorial d’Information indépendant et d’Avis pharmaceutiques – lié à l’hôpital public de Cholet, en France. Ce rapport écrivait : « La prudence voudrait que dans tous les pays où ces vaccins contre le COVID-19 ont été commercialisés, tous les lots ainsi libérés soient immédiatement retirés »…
Sources :

Nos réseaux sociaux

Dépêche d'actualité Citizen Light

Nos réseaux sociaux

Plus d'articles

Articles récents

POINT DE VUE : L’état de droit n’existe plus.

L’indigence intellectuelle des propagandistes politico-médiatiques. Plus « l’élite politico-médiatique » est corrompue, dépravée et pervertie, plus la société s’écroule et plus la majorité de la population s’enfonce dans une indifférence malsaine. Le