Vaccin Covid 19 et caillots sanguins, plusieurs lien établis dès le début

Vaccin Covid 19 et caillots sanguins, plusieurs lien établis dès le début

Les informations sortent seulement maintenant. La FDA – Food and Drug Administration, agence américaine publique des denrées alimentaires et des médicaments – avait admis, dès le printemps 2022, qu’il existait un lien entre le vaccin contre le covid-19 et la formation de caillots sanguins. Cette étude menée conjointement par la FDA et le Département d’économie de l’Université de Stanford appelée « Surveillance de la sécurité des vaccins COVID-19 chez les personnes âgées de 65 ans et plus » révélait que l’injection du vaccin provoquait une coagulation du sang chez les personnes âgées. Cette étude a été publiée dans la revue « vaccine ».
A ces informations il faut ajouter que dès le mois d’avril 2022, le NIH – National Center for Biotechnology Information – affirmait qu’il existait de nombreux effets secondaires : maux de tête, poitrine dans l’abdomen, fatigue, malaise, fièvre… Le NIH révélait un lien entre le vaccin et le syndrome de Guillain-Barré, « une maladie auto-immune caractérisée par une lésion nerveuse… » (dysfonctionnement autonome paralysie des muscles respiratoires).
Enfin, au mois d’avril 2022, un rapport avait réalisé par le CTIAP – le Centre Territorial d’Information indépendant et d’Avis pharmaceutiques – lié à l’hôpital public de Cholet, en France. Ce rapport écrivait : « La prudence voudrait que dans tous les pays où ces vaccins contre le COVID-19 ont été commercialisés, tous les lots ainsi libérés soient immédiatement retirés »…
Sources :