La Russie poursuit son déploiement militaire, des signes inquiétants

La Russie poursuit son déploiement militaire, des signes inquiétants

Après s’être « installée » de Kherson au sud de l’Ukraine à la hauteur de Lukansk au nord, soit sur une distance d’environ 1000 kilomètres, la Russie déploie maintenant du matériel militaire en biélorussie. Sur des images, on aperçoit des systèmes de missiles anti-aériens Tor-M2K positionnés sur des wagons. Des déploiements inquiétants à mettre en parallèle avec la déclaration de Ramzan Kadyrox, le président de la Tchétchénie qui appellent « l’ensemble de la communauté islamique à s’unir dans un effort commun contre l’Otan ». Certains observateurs parient sur une attaque russe de grande ampleur dès le début de l’année 2023.