Grande figure du journalisme… Philippe Grumbach, était un espion : « un traître à la France qui, pendant trente-cinq ans, a émargé au KGB ».

Ce dernier signe avec Anne Marion une enquête de longue haleine, menée dans les archives du KGB. « Proche de Mitterrand et de Giscard, il a été, à l’insu de tous, un des plus grands espions soviétiques de la Ve République », a déclaré Étienne Girard, la veille à l’AFP, assurant que l’entourage de Philippe Grumbach a confirmé les informations.

Philippe Grumbach, alias Brok

Philippe Grumbach, qui se cachait derrière l’alias Brok, est décédé en 2003, à 79 ans. « Il était impossible de ne pas dévoiler cette zone d’ombre au sein d’un journal qui, de Jean-Jacques Servan-Schreiber à Jean-François Revel, de François Mauriac à Raymond Aron, s’est toujours attaché à combattre les utopies totalitaires et les ravages du communisme », écrivent Étienne Girard et Éric Chol, directeur de la rédaction, dans l’édito du magazine.

ARTICLE COMPLET :

https://www.huffingtonpost.fr/medias/article/philippe-grumbach-directeur-de-l-express-etait-en-fait-un-agent-du-kgb-pendant-35-ans_229848.html?utm_source=pocket-newtab-fr-fr

Nos réseaux sociaux

Dépêche d'actualité Citizen Light

Nos réseaux sociaux

Plus d'articles

Articles récents

POINT DE VUE : L’état de droit n’existe plus.

L’indigence intellectuelle des propagandistes politico-médiatiques. Plus « l’élite politico-médiatique » est corrompue, dépravée et pervertie, plus la société s’écroule et plus la majorité de la population s’enfonce dans une indifférence malsaine. Le