« L’Europe » en flammes, Poutine fait les comptes

« L’Europe » en flammes, Poutine fait les comptes

Il a quelques heures, un bâtiment de l’Union Européenne était ravagé par les flammes à Bangui, la capitale de la république centrafricaine. 2 jours plus tard, on apprend que Dmitri Syty, un des représentants de la Russie dans ce pays a été grièvement blessé dans l’explosion d’un colis piégé. La Russie accuse la France d’être à l’origine de l’attentat. Deux incidents en lien directs avec la situation géopolitique. L’Europe est « en guerre » avec la Russie et la France, longtemps « amie » de l’Afrique en devient peu à peu l’ennemi. Poutine a souvent condamné la politique « colonialiste » de la France en Afrique. Des propos forts bien reçus en Afrique. Se faire de l’Afrique un « allié », l’un des objectifs que Vladimir Poutine s’était fixé lorsqu’il a été nommé aux affaires de son pays, il y a près de 20 ans.