Une nouvelle victime des ondes ?

Une nouvelle victime des ondes ?

Il était soudeur de profession en Bretagne mais était au RSA  parce que depuis des années, il ne pouvait plus pratiquer son métier. Il avait 43 ans. Il vient de mettre fin à ses jours. D’après ses proches, « dès l’adolescence, ses parents s’étaient, aperçus qu’il avait changé mais incapables de connaitre les raisons précises du changement de comportement de leur fils. Jean Marie Puype était en fait « électro-sensible », depuis des années. Ce décès a profondément touché ses amis, « victimes » eux aussi des ondes. Depuis des années, les victimes des ondes (téléphonie mobile, wifi, compteurs linky etc…) dénoncent auprès des gouvernements les effets particulièrement néfastes des ondes sur la santé. Le 28 septembre dernier, Christophe Mergault, qui s’était opposé au système linky, s’était également donné la mort.