Plusieurs dizaines de bretons ont manifesté, ce vendredi, devant le siège du journal Ouest France en Bretagne. Appartenant aux collectifs « Liberté 22 » et « Liberté 35 », collectifs opposés au pass sanitaire et dénonçant, sur fond de crise sanitaire, les restrictions des libertés individuelles.

Durant près d’une heure, ils ont rencontré une représentante du journal.

Assistés d’un huissier, ils lui ont remis des documents relatifs aux conséquences des effets secondaires des vaccins sur les enfants, notamment.

Les manifestants reprochent au journal Ouest France de faire « la propagande du gouvernement », l’accusant, par ailleurs de ne jamais faire état des victimes du vaccin. Dans l’assistance, une institutrice indiquait une recrudescence, dans son école, de problèmes asthmatiques. « Les enfants vivent extrêmement mal le port du masque à l’école », explique-telle au micro de Citizen Light. Une autre femme présente témoigne dit elle, « de la psychose que tout cela provoque sur les enfants ; « Je côtoie fréquemment des enfants, dit elle, qui sont incapables d’enlever leur masque et qui disent, si j’enlève le masque, je vais mourir »

Logo Citizen Light agence presse libre

LA SOURCE, C’EST VOUS